Carottes 101

INGRÉDIENTS

  • pot Masson à large bouche, poids de verre, couvercle caoutchouc, bague métal pour visser
  • 700 grammes net de carottes en tranches
  • 500 grammes net de carottes efilochées
  • 12 grammes de sel
  • Une vingtaine de graines de coriandre
  • 2 c. à café d'estragon
  • 1 c. à café de carvi

PRÉPARATION

  1. Ne pas laver, ni éplucher les carottes, à moins qu'elles soient terreuses. Enlever les taches s'il y en a. Se souvenir que nous avons besoin de ses micro-organismes
  2. Éliminer les 2 bouts
  3. Couper les carottes en tranches avec le couteau tranches-minces. Effilocher l'autre partie des carottes avec la râpe moyenne
  4. Peser les carottes obtenues et mesurer 10 g de sel par kilo; soit 1% de sel
  5. Dans un grand plat, mélanger tous les ingrédients aux carottes
  6. Laisser reposer 15 minutes
  7. Mélanger encore en le pressant fort avec les mains et le petit pilon. Faire sortir le jus du légume. Quand les carottes suintent, c’est prêt.
  8. Transférer les carottes et leur jus par étage dans son pot refroidit à température pièce. Presser fortement les carottes avec le petit pilon. Le jus doit sortir du légume
  9. Ne pas remplir, laisser 1/2 pouce de libre
  10. Étaler une feuille de chou Jale ou autre à la surface des carottes
  11. Bien tasser et déposer le poids sur la feuille de chou
  12. Fermer le pot avec son joint de caoutchouc et visser la bague métallique
  13. Déposer le pot dans une assiette en cas de débordements
  14. Après 48 heures : vérifier si le jus recouvre les carottes. S’il manque 1cm, ajouter de l’eau non chlorée jusqu’à hauteur du chou, pas plus. S’il faut ajouter plus d’eau, préparer une saumure = 1 litre d’eau pour 10g de sel
  15. Ne plus ouvrir le pot après 48h
  16. Laisser fermenter 7 jours à la température de la cuisine
  17. Laisser fermenter un autre 4 semaines au sous-sol, à une température de 19o-20o

Avant de commencer. . . stériliser, choisir le sel, l’eau ou la saumure

Stérilisation:

  • Stériliser le pot à l'eau bouillante pendant 20 minutes

Sel:

  • Utiliser du sel gris de mer, d’Himalaya, etc.
  • Le sel ne doit pas être iodé, ni fluoré car ces éléments rendent le sel antiseptique. Nous avons besoin des bactéries et des microbes pour la fermentation
  • Aucun sel industriel.

Eau non chlorée:

  • Si j’utilise l’eau du robinet, je la filtre et la laisse reposer quelques heures, dans un contenant ouvert, avant utilisation

La saumure:

  • C'est de l’eau froide non chlorée, ni iodée et du sel
  • Voir à ce que le sel soit complètement fondu avant de verser
  • On la verse toujours froide sur les aliments à fermenter

Type de bocal à utiliser:

  • Pot Masson à large bouche avec couvercle caoutchouc au centre et poids de verre pour intérieur du pot

Consignes sur la température

  • Pas besoin de frigo pour conserver les pots de lactofermentation. L’invention de la fermentation date de plus de 10000 ans. Il n’y avait pas de frigo à cette époque
  • Au démarrage: Les microbes ont besoin de chaleur pour vivre. Le froid les endort. 5 à 7 jours à 250C
  • La fermentation: ne s’arrête jamais. Plus il fait froid, moins la fermentation va vite. Une fermentation lente donne plus de saveur. Autour de 15-170C, la fermentation prendra 3-4 semaines.
  • La conservation: Il n’y a absolument aucun danger sanitaire de laisser les pots non ouverts à la température ambiante toute l’année. À un moment donné, la fermentation du pot non entamé va se stabiliser. C’est ainsi qu’il peut se conserver plusieurs années. Si le pot est entamé, il va au frigo.

Source: cliquer ici

Copyright © depuis 2019, Jean Laurendeau.

Retour page d'entrée