Comment les Laurendeau s'insèrent dans l'histoire

Chronologie de l'histoire du Québec, de l'Acadie et du Canada-français; Livre V

1841

  • Kingston devient la capitale du Canada-Uni.
  • Début de la construction de la canalisation du Saint-Laurent.
  • Littérature: Naissance de Benjamin Sulte. Sulte a mauvaise réputation auprès du clergé à cause de ses attaques anticléricales. L'ampleur de son oeuvre (il n'y a pas que Victor Hugo qui était un écrivain fleuve) et les polémiques qu'ont suscitées ses ouvrages lui assurent une place de choix en littérature Québécoise.
    Né aux Trois-Rivières, il perd son père très tôt. À 11 ans, il fait tout les métiers afin de subvenir aux besoins de sa famille. Il s'instruit durant ses périodes de loisirs. En 1866, il devient rédacteur au Canada, puis fonctionnaire aux Communes et enfin au Ministère de la milice.
    Chaud partisan de la révolution de 1837, il déclare l'autorité viendra du peuple et non de Dieu. Selon Trudel, "Dès le début de son ouvrage (L'Histoire des Canadiens-français), Sulte s'attaque aux Jésuites et ne les lâche plus". De plus, il n'éprouve que peu de sympathies à l'égard des Français; ". . . ils sont portés à traiter les Canadiens en coloniaux et à mépriser notre langue . . . les quarante membres de l'Académie sont des bonhommes usés qui n'ont guère quitté la ville où ils gagnent leur pain, et, par conséquent, sont d'une ignorance modèle sur tout le reste de l'univers. Et ce sont de semblables maîtres d'école qui nous enseigneraient comment appeler un portage, des raquettes, un aviron, toutes choses dont ils ne connaissent rien . . ." (411-97)
    Liste partielle de ses oeuvres: Expédition militaire de Manitoba, Histoire de Baie-du-Febvre, Histoire des Canadiens-Français en 8 volumes, La bataille de Châteauguay, Mélanges historiques en 20 volumes, Publication des cartes du Sieur de Catalogne pour tout le Canada de 1709. (012-intro)

1843

  • Montréal devient la capitale du Canada-Uni, le Parlement vient y siéger.

1844

  • Invention du télégraphe

1845

  • Musique, février: D'après le journal Quebec Mercurey, la polka fait son chemin à Québec tout comme elle l'a fait à Paris puis aux États-Unis l'été dernier "avec les mêmes symptômes de démences". (401-123)
  • Littérature: Naissance de Laure Conan. Née Félicité Angers, elle prendra le nom de plume de Lauren Conan. La solitaire de La Malbaie, retirée dans son jardin charmant, fleurant la rose et le muguet, reste une figure énigmatique, même après des décades de recherche. Son oeuvre romanesque n'en compte pas moins parmi les plus parfaites de la période. (411-136)

1848

  • Elgin invite La Fontaine à former un nouveau Conseil exécutif: Instauration du gouvernement responsable.
  • France, 10 décembre: Lors de l'élection présidentielle, Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, devance très largement ses rivaux (Vavaignac, Ledru-Rollin, Raspail et Lamartine). (200-187)

1849

  • Musique, 16 juillet: À l'Hôtel Donegana de Montréal, série de six concerts donnés par la soprano française Rosine Laborde et sa troupe. Une émeute éclate au concert du 31 juillet. De jeunes étudiants francophones libéraux avaient réclamé de l'artiste l'exécution de La Marseillaise. Choqué par cet hymne révolutionnaire, des spectateurs anglophones tories en viennent aux coups avec les francophones. Rosine Laborde reviendra à Montréal en 1859. (401-127)

1850

  • La population de la ville de Montréal est de 60 000 personnes. La ville de Québec: 45 000 habitants. Moins de 5 000 aux Trois-Rivières.
  • Musique: Augustin Pâquet dit Jean-Baptiste André Lavallée, luthier autodidacte, harmoniste, chef de musique, professeur, marchand de musique, s'établit à Saint-Hyacinthe vers 1850 au service du facteur d'orgues Joseph Casavant. Il est le père de Calixa Lavallée. (401-129)
  • Littérature: Naissance de Nérée Beauchemin. Il exploite avec grand art, la veine de la poésie du terroir. Il est un des écrivains les plus remarquables de la littérature canadienne-française de son temps.
    Il passe presque toute sa vie dans son village natal de Yamachiche. Il fait ses humanités au Séminaire de Nicolet, et sa médecine à l'Université Laval. Pendant cinquante ans, il exercera sa profession (ou mieux son apostolat) de médecin à Yamachiche. Beauchemin n'a écrit que deux recueils de poésie qui prennent une place importante dans notre littérature. Figure sympathique, attachante, modeste et consciencieuse, l'oeuvre de Beauchemin annonce l'école de Montréal.
    Je me suis fais une raison
    De me plier à la mesure
    Du petit cercle d'horizon
    Qu'un coin du ciel natal azure
    . . .
    Mon rêve n'a jamais quitté
    le cloître obscur de la demeure
    Où, dans le devoir, j'ai gouté
    Toute la paix intérieure.
    (411-122)

1851

  • En cette année, les anglophones deviennent le groupe linguistique majoritaire au Canada.

1853

  • Musique, 20 juin: Au Théâtre Royal de Montréal, tournée de l'Italian Opera Company, sous la direction de la soprano Rosa De Vries et du chef d'orchestre et compositeur Luigi Arditi. Le public canadien entend pour la première fois de l'opéra italien en version originale. Trois opéras sont exécutés en première canadienne: Lucia di Lammermoor et Lucrezia Borgia de Donizetti et Ernani de Verdi. (401-133)

1855

  • Musique, 13 juillet: Arrivée à Québec de La Capricieuse, premier navire de la Marine Française à venir au Canada depuis la conquête. L'arrivée à Québec de "La Capricieuse" démontre que les relations et les échanges directs avec la France sont rétablis. De nombreux et populaires ouvrages de musique (dont des recueils de plain-chant, cantiques, noëls) parviendront donc librement de France. (401-135)

1856

  • Musique, 15 septembre: Au Mechanics' Hall de Montréal, première apparition publique d'Emma Lajeunesse (Albani), comme pianiste et chanteuse. (401-138)
    En 1971, la soprano se met au service du "Convent Garden" dirigé par Frederick Gye. Elle devient l'une des premières étoiles de Covent Garden. Elle sera très populaire en Angleterre, en Europe, aux États-Unis et assurément au Canada où elle est consacrée "Reine du Chant".
    Fille aînée de Joseph Lajeunesse et de Mélina Mignault. Du côté paternel, elle appartient à la septième génération canadienne des Lajeunesse, dont le premier de ce nom venu au Canada, Étienne Charles dit Lajeunesse (né en Bretagne en 1649), épouse Madeleine Niel à Trois-Rivières (Québec) en 1667. Du côté maternel, sa grand-mère, Rachel McCutcheon, est issue d'une famille d'origine écossaise qui habite longtemps Plattsburgh (New York). (011, visité le 11 mars 2011)

1857

  • Pour mettre fin à la rivalité entre Montréal et Toronto, Ottawa devient la capitale nationale.

1858

  • Musique: Ernest Gagnon dit avoir introduit au Québec le Minuit chrétien qu'il aurait entendu en 1857 à l'église Saint-Roch de Paris. (401-141)

1860

  • Premiers mouvements qui mèneront à la Guerre Civile Américaine.
  • France: La France contribue à 9% de la production industrielle mondiale. (200-225)
  • Angleterre: La fonction publique s'ouvre à tous. (300-195)
  • Musique, 28 août: À Montréal, à l'occasion de l'inauguration du Crystal Palace et du pont Victoria par le prince de Galle, exécution de la Cantate en l'honneur de son altesse royale le Prince de Galles à l'occasion de son voyage au Canada, paroles d'Edouard Sempé, traduction anglaise de Rosanna Eleanora Mullins Leprohon, musique de Charles Wugk Sabatier. (401-147)

1861

  • Début des guerres de Sécession américaines.
  • La population de St-Barthélémie est de 2500 habitants.

1862

  • Musique, 22 août: Naissance, à Saint-Germain-en-Laye, du compositeur Claude Debussy. Il meurt à Paris le 25 mars 1918. (400v2-198)

1865

  • Assassinat du Président Lincoln.

1867

  • Confédération canadienne: Sous l'impulsion de John A. Macdonald et de Georges Étienne Cartier, la tendance vers le fédéralisme se concrétise et l'Acte de l'Amérique du Nord britannique crée le 1er juillet la Confédération du Canada. La Confédération regroupe quatre provinces : le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse (l'ancienne Acadie), l'Ontario et le Québec. Ce dernier compte 1 200 000 habitants. On parle désormais du Dominion du Canada. Le français redevient une langue officielle, avec l'anglais, mais il n'est nullement question de rendre bilingue le gouvernement fédéral et encore moins de faire du Canada un pays bilingue.
  • Les anglophones du Québec forment 23 % de la population québécoise en 1867.
  • Les États-Unis achètent l'Alaska à la Russie.

1868

  • Musique, 7 janvier: À Montréal, à la salle de l'hôtel de ville, concert avec la cantate La Confédération, texte d'Auguste Achintre, musique de Jean-Baptiste Labelle, dédiée à Georges-Étienne Cartier. (401-159)
  • Musique, 29 avril: À Montréal, à la salle de l'hôtel de ville, représentation de La conversion d'un pêcheur de la Nouvelle-Écosse, livret d'Elzéar Labelle, musique de Jean-Baptiste Labelle. (401-159)
  • Musique, 21 août: Au "Théâtre royal" de Montréal, tournée de la troupe de Lucille Tostée. La série de six spectacles, constituée essentiellement d'opérettes d'Offenbach, provoque l'ire de Mgr Bourget qui condamnera la troupe dans une circulaire qui dénonce l'immoralité révoltante des oeuvres annoncées. (401-159)
  • Littérature: Naissance, à Montréal, d'Henri Bourassa. Brillant petit-fils de Louis-Joseph Papineau, il est le meilleur orateur politique de 1900 à 1920. Il incarne à lui seul, toute la période. Comme Papineau aux jours troublés de 1837 et Lafontaine sous l'Union, il est le véritable chef des Canadiens-français. L'ardeur chevaleresque des luttes nationalistes revit en lui. Il fonde le journal de combat Le Devoir en 1910. Vers l'âge de 75 ans, il appui le Bloc Populaire de Maxime Raymond. Il meurt en 1952. (411-304)

L'Acte de l'Amérique du Nord britannique de 1867 institue la Confédération canadienne. L'événement marque un tournant dans la tradition des orchestres militaires jusqu'alors amenés par les régiments britanniques depuis le début du Régime anglais de 1759. Ces orchestres participaient activement à la vie musicale militaire et civile de Québec et de Montréal. (401-156)

1869

  • Dans l'Ouest Canadien, première révolte du héros Louis Riel. Cela se répétera en 1884. Ensuite, il sera pris et pendu.
  • Littérature: Naissance d'André Gide. (410-380)

1870

  • France, 4 septembre: Proclamation de la troisième République à Paris. (200-195)
  • Angleterre: Gladstone fait voter l'Education Act qui généralise l'enseignement primaire. (300-194)

1871

  • France, février: IIIe République avec Adolphe Thiers. (200-427)
  • France, à partir de mars: début des événements de la Commune. (200-198)
  • Angleterre: Gladstone fait adopter le principe du scrutin secret. (300-194)
  • Angleterre: Avec le vote du Trade Union Act, arrive la reconnaissance légale des syndicats. (300-194)
  • Angleterre: La population est de 32 millions d'habitants. (300-202)

1874

  • Musique: Fondation de l'Harmonie de Montréal par Edmond Hardy. (401-166)
    Edmond Hardy se marie avec Hermine Lemieux et ils ont une fille, nommée Blanche. La musicienne Blanche Hardy mariera le musicien Arthur Laurendeau (Joseph-Olivier Laurendeau et Céline Dostaler) et ils auront un fils nommé André. Le journaliste, politicien André Laurendeau se mariera avec Ghislaine Perreault (Antonio Perreault et Marie-Marguerite Mousseau) et ils auront, entre autres, un fils nommé Marie-François-Jean Laurendeau, célèbre ondiste et clarinettiste. (005)

1875

  • Musique: Inauguration du Palais Garnier; on y présente des extraits d'opéra à la mode. L'année suivante, création du premier opéras dans un théâtre ruisselant d'ors. Il s'agit de Jeanne d'Arc d'Auguste Mermet. Debussy aurait dit: ". . . par une grâce spéciale et une subvention de l'État, ce théâtre peu jouer n'importe quoi . . . " (400v2-102)
  • Musique, 7 mars: Naissance, en Pyrénées-Atlantiques, du compositeur Maurice Ravel. L'un des plus prodigieux orchestrateur de tous les temps, aussi connu pour son magnifique Boléro, est décédé à Paris en décembre 1937. (400v2-211)

1878

  • Littérature: Naissance, à Vaudreuil, du chanoine Lionel Groulx. On peu résumer la vie de lutte de Lionel Groulx à celle d'un historien militant. Chef de file de nos luttes constitutionnelles, il publiera un bonne quantité de livres rigoureux, aux saveurs historiques, parfois teintées de l'idéologie de sa très sainte mère l'église. Savant laborieux, il fondera l'Institut d'Histoire de l'Amérique française et une revue d'histoire. (411-297)

1879

  • Littérature: Naissance d'Émile Nelligan. Rêveur génial. Gloire de l'École littéraire de Montréal. Un des plus célèbres poètes Québécois. (411-189) La soeur du poète du Vaisseau d'Or, Gertrude mariera Émile Corbeil. La mère de ce dernier est une Laurendeau. Ceci ne nous donne pas de lien de parenté avec les Nelligan, par contre ce mariage nous donne le droit d'apprécier, aux premières loges, ce "flirt" avec le poète.

1880

  • Apparition de l'électricité.
  • Musique: Calixa Lavallée compose la musique d'un chant national O Canada sur des paroles du juge Adolphe-Basile Routhier. (401-175)
    C'était à l'origine un chant patriotique canadien-français composé pour la Société Saint-Jean-Baptiste. Il a été chanté pour la première fois le 24 juin 1880 lors d'une célébration de la Saint-Jean-Baptiste pendant la Convention nationale des Canadiens Français, dans la ville de Québec, mais n'est devenu l'hymne national du Canada que le 1er juillet 1980, un siècle après. (source: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%94_Canada consulté le 11 mars 2011)

1881

  • Littérature: Naissance à Montmagny, d'Édouard Montpetit. Une de nos belles figures. Il rayonne surtout dans le domaine de l'économique. Homme de vaste culture, il ne s'accommodera jamais du médiocre et du banal. Durant une période où nous en avions bien besoin, sa personnalité, ses livres, ses conférences et ses enseignements se dirigent tous vers le culte de la supériorité. (411-316)

1883

  • Littérature: Naissance de Louis Hémon. Né français, il passera 18 mois, entre La Tuque, les Éboulements et Péribonka à étudier nos moeurs. Sa démarche l'amène à publier l'incontournable chef-d'oeuvre Maria Chapdelaine. Il meurt à Chapleau en Ontario, lors d'un accident de chemin de fer. Il se dirigeait vraisemblablement vers l'ouest canadien. (411-265)

1884

  • Musique: Les Acadiens adoptent la chanson Un Canadien errant comme chant national.
    Antoine Gérin-Lajoie rapporte avoir composé, en 1842, au Séminaire de Nicolet, les paroles d'Un Canadien errant sur un air folklorique. Dans ses "Chansons populaires du Canada" de 1865, Ernest Gagnon affirme que la mélodie originale est celle de la chanson "J'ai fait une maîtresse". (401-181)

1885

  • Musique: À la fois chef de musique, administrateur, éditeur et professeur, Edmond Hardy ouvre un magasin de musique et un atelier d'édition sur la rue Notre-Dame à Montréal. voir 1874 (401-182, 183)
  • Littérature: Naissance de François Mauriac. (410-391)
  • Littérature: Naissance du Frère Marie-Victorin. Né Conrad Kirouac, il acquiert une célébrité, encore durable aujourd'hui, dans le domaine scientifique par ses travaux sur la botanique d'ici. La Flore Laurentienne est son oeuvre capitale et le livre de base en cette matière. (411-263)

1887

  • Musique: Fondation par Edmond Hardy, premier président, de l'Association des corps de musique de la province de Québec, sans doute la première association musicale. voir 1874 (401-187)

1889

  • France: Exposition universelle de Paris et érection de la Tour Eiffel. (200-221)

1890

  • .

1892

  • Louis Cyr de St-Jean-de-Matha devient l'homme le plus fort au monde.
  • Musique: Première version imprimée connue de la fameuse chanson Alouette. (401-193)

1893

  • Littérature: Naissance d'Émile Coderre. Il deviendra vedette et passera à la postérité sous le pseudonyme de Jean Narrache. Aux premières années de la crise économique de 1929, Jean Narrache devient le poète des chômeurs. Avec bon sens et humour, mais sans haine, il établit les cruels contrastes entre la vie des riches et celle des pauvres. Il met à nu l'âme du miséreux et décrit sa misère. (411-252)
  • Littérature: Naissance, à St-Jérôme, de Madame Germaine Guèvremont. En 1951, le fameux Claude-Henri Grignon présente sa cousine Germaine Guèvrement. Elle appartient à cette célèbre famille de chicanauds, installée dans les montagnes du Nord, à l'époque du gros curé Labelle.
    Son grand-père, Médard Grignon, violonneux et père de ses seize enfants. Son père, J.-J. "Nature" Grignon, fonctionnaire d'humeur enjouée, pianotait, composait des chansons à boire et faisait les plus formidables parties de pêche qui aient illustré les pays d'en haut. Son oncle, le Vieux Doc, tout en guettant les ours, avait le coeur assez dispos pour rédiger des récits guillerets, fortement épicés de verdeurs et de gaillardise. Son cousin, n'est autre que le féroce Valdombre, l'ours du Nord, défenseur émérite du blason familial. Entourée de cette bande de joyeux lurons, Madame Guèvremont a su conserver cet humour normand, marque distinctive des Grignon.
    Elle quittera ses Pays d'en Haut pour se marier à St-Hyacinthe et s'établir à Sorel. (411-420) Elle s'imprègnera des us et coutumes de son pays d'adoption. C'est de là qu'elle incrustera ses romans (plus tard portés aux petits et grands écrans) le Survenant et Marie-Didace dans le coeur de tous les Québécois. Encore aujourd'hui, le Chenail du Moine, Le Survenant et l'extinction de la forte dynastie des Beauchemin gravent notre mémoire collective.

1894

  • Musique, 22 décembre: Fondation de la Société artistique canadienne, par lettres patentes du gouvernement du Québec. La Société veut réunir des capitaux principalement dans le but d'enseigner la musique et de distribuer gratuitement des instruments. Ses activités débuteront l'année suivante sous la direction d'Edmond Hardy. (voir 1874) (401-196)
  • Littérature: Naissance de Claude-Henri Grignon. Né à Ste-Adèle, quelques années après la mort du Curé Labelle. Il s'imprégnera de cette période de colonisation afin d'assoir une oeuvre intellectuelle abondante. Une de ses grandes oeuvres demeure Un homme et son péché. Le roman est adapté pour la radio en 1939, et par la suite à partir de 1957, il sera arrangé pour la télé sous le titres de Les belles histoires des pays d'en-haut. Grignon a réussi à créer un type avec son personnage de Séraphin Poudrier. Ne dit-on pas, encore aujourd'hui, gratteux comme Séraphin ce qui veut dire, pour les français avaricieux comme Séraphin. (411-285)

1895

  • Musique: Béatrice La Palme est la première boursière Strathcona à titre de violoniste. Plus tard, elle étudiera le chant et poursuivra sa carrière à l'opéra. Aussi, elle enseignera son art au studio de son mari, Salvador Issaurel. (401-196)
    Elle suivit les conseils de la grande Emma Albani qui souhaitait la voir se consacrer exclusivement au chant. Elle travailla alors avec Nelly Rowe, élève de Mathilde Marchesi. À Paris, elle chanta devant Massenet qui, selon Romain Gour, aurait déclaré : « C'est insensé, vous me faites pleurer avec ma propre musique! » Au lendemain d'un concert à la salle Windsor à Montréal (17 octobre 1902), La Presse écrivait : « De voix de soprano plus étendue, plus limpide, plus admirablement belle, on n'en saurait imaginer.» (011, visité le 12 mars 2011)

1896

  • Musique, 29 janvier: Dans le mandement de ce jour, Mgr Édouard-Charles Fabre, archevêque de Montréal, rappelle à ses prêtres qu'il est défendu d'aller au théâtre et à l'opéra, et même d'assister aux concerts d'une "cantatrice de renom", en l'occurence Emma Albani. (401-199)
  • Musique: Ouverture à Montréal du magasin de musique Archambault Musique, du nom de son fondateur Edmond Archambault. (400-199)
  • Littérature: Naissance, à Berthier-en-haut, de Léo-Paul Desrosiers. Il a été marqué à jamais par l'atmosphère rurale de sa petite patrie. Il a surtout retenu la grande leçon du peuple des champs, à savoir que toute vie se maintient seulement par l'effort et par la confiance. (411-398)
  • Littérature: Naissance, à Québec, de Mgr. Félix-Antoine Savard. Il écoule son enfance à Chicoutimi. Il passe ses vacances scolaires dans la forêt ou sur l'eau, à faire du cabotage, du Saguenay à la grande côte Nord. Il entre en contacts avec les habitants, les bûcherons et les gens de mer. Il sera le curé-fondateur de la paroisse de Clermont dans Charlevoix, cela l'aidera à la préparation de son énorme roman-poème Menaud, maître-draveur. Plus tard, il participera à la fondation de l'Abitibi. Il accompagnera les colons qu'il a recruté. Ses expériences formeront la matière d'un second roman L'Abatis. (411-412) Prêtre-colonisateur, professeur, folkloriste, maître imprimeur, dramaturge et écrivain, Félix-Antoine Savard mourra en 1982.

1897

  • Littérature: naissance de Louis Aragon. (410-387)

1898

  • Musique: Fondation de l'Association protectrice des musiciens de Montréal. Edmond Hardy en devient le premier président (voir 1874). (401-202)

1900

  • Littérature: Naissance d'Antoine de Saint-Exupéry. Humaniste assuré, audacieux, brave, il publie Courrier Sud en 1929, Vol de Nuit en 1931 et son immense Le Petit Prince en 1943. (410-393)

1901

  • Littérature: Exposition universelle à Paris. (410-344)
  • Littérature: Naissance d'André Malraux. (410-393)
    Autodidacte, il transpose ses aventures dans ses romans: La Voie royale (1930), La Condition humaine (1933) qui s'inspire des soubresauts de la Chine. Il combat aux côtés des Républicains espagnols (1936-1937). Il écrit son roman L'Espoir (1937). Il rejoint la Résistance (1944) et participe aux combats lors de la Libération de la France. Après la guerre, il s’attache à la personne du général de Gaulle, joue un rôle politique au RPF, et devient après le retour au pouvoir du général de Gaulle, ministre de la Culture de 1959 à 1969. Il écrit Le Musée imaginaire ou Les Voix du silence (1951). En 1996, pour le 20e anniversaire de sa mort survenue le 23 novembre 1976, les cendres de Malraux qui sont transférées au Panthéon.
  • Littérature: Naissance d'Alfred DesRochers. Luc Lacoursière nous résume bien ce merveilleux poète: "Dans le lyrisme d'allure assez romantique" on sent "passer le souffle vivifiant, par endroit même héroïque de la forêt, de l'hiver et du Nord". "Dans ses tableaux forestiers, comme dans ses odes oratoires, il ne (veut) exprimer qu'une poésie de grand air, puisé loin des écoles et des livres, à la source même des chants des rudes bûcherons que le poète (a) fréquentés". (411-242)
    Le webmestre de ce site web porte en son coeur ce grand poète parce qu'il est le frère des travailleurs de la terre, sans oublier ceux de la forêt. Mais aussi, parce qu'en tant que fils déchu de la race surhumaine, DesRochers célèbre le coureur des bois, le chasseur, le trappeur, le scieur de long, le flotteur de cage . . .

1902

  • Musique, octobre: Fondation de l'Orchestre symphonique de Québec. (401-218)

1905

  • Musique: Fondation du Conservatoire national de musique, à Montréal, par Alphonse Lavallée-Smith. (401-220)
  • Littérature: Naissance de Jean-Paul Sarte (410-401)

1908

  • Musique: Arthur Laurendeau assiste à une représentation de Pelléas de Debussy à Paris. (401-228)
    Arthur Laurendeau (fils de Joseph-Olivier, de Vital, de Joseph-Prisque-Marie, de Joseph, de Louis-Joseph et de Jean Rolandeau (source 005)), s'emploie à la musique de différentes manières: basse, maître de chapelle, chef d'orchestre, professeur, musicographe . . . Il étudia le violon, la contrebasse, le droit, le chant . . . (011, visité le 14 mars 2011)
  • Littérature: Naissance de Simone de Beauvoir. (410-402)

1909

  • Littérature: Naissance, à St-Boniface au Manitoba, de Gabrielle Roy. En 1937, elle fera un séjour en Angleterre, puis en France. À son retour, elle s'installe à Montréal et vit de sa plume. Ses grands-parents et parents lui avaient transmis du Québec, un passé de douceur. En 1945, la parution de Bonheur d'occasion est un grand événement de notre histoire littéraire. (411-431)
  • Littérature: Naissance, à St-Tite de Champlain, de Gratien Gélinas. Il se fera la main avec Le curé de village, Fridolin, les Fridolinades . . . En 1948, une oeuvre maitresse nommée Tit-Coq consacre définitivement ses talents de comédien, metteur en scène et auteur. Avec Gélinas commence l'histoire du théâtre canadien-Français. (411-489)

1910

  • France: La France contribue à 6% de la production industrielle mondiale. (200-225)

1911

  • France: Population; 39,6 million. (200-231)

1912

  • Le Québec annexe Le Nouveau-Québec.
  • Musique, 5 décembre: Le journal "Le Devoir" fait état d'un débat opposant Arthur Laurendeau (voir 1908) à Gustave Comte à propos de l'opéra Louise de Gustave Charpentier. (401-228)

1913

  • Musique, février et mars: Dans "Le Nationaliste", sur le thème de la musique peut-elle être immorale?, débat entre Charles Beaudoin et Arthur Laurendeau sur le contenu de certains livrets d'opéra. (voir 1908) (401-230)
  • Littérature: Naissance d'Albert Camus (410-402)

1914

  • Début de la Première Grande Guerre.
  • Ouverture du Canal de Panama
  • France, août: la France s'engage dans la guerre.
  • Littérature: Naissance au pays des orignaux et des castors, à La Tuque, de l'éternel Félix Leclerc. Au tythme d'une chanson, dans le tourbillon d'une danse, dans la griserie d'une vision ravissante, le rêveur de Leclerc (il se nomme Bozo, le roi heureux, Mac Pherson . . . ) perd la tête et savoure, dans son paradis (un coin de nature, un château . . . ), le coeur léger, la joie d'être libéré des ennuis du monde réel. (411-470)

1915

  • Littérature: Naissance d'Yves Thériault. Agaguk, Les Vendeurs du Temple ne sont que quelques uns des romans de Thériault. Affublé de grands dons, ses oeuvres sont immortelles. (411-455)

1916

  • Musique, 5 mai: Concert d'Arthur Laurendeau, chanteur et de (voir 1908) Léo-Paul Morin, pianiste, organisé par Mme Damien Masson et entièrement composé d'oeuvres canadiennes contemporaines. (401-233)
  • Musique, décembre: À Montréal, à l'occasion de la Sainte-Cécile, des oeuvres canadiennes sont interprétées par les choeurs de la cathédrale et des églises Saint-Jacques et Saint-Enfant-Jésus, sous la direction d'Arthur Laurendeau, (voir 1908) de Frédéric Pelletier et de Louis Vershelden. (401-233)
  • Littérature: Naissance, dans Portneuf, d'Anne Hébert, fille du critique Maurice Hébert et cousine du poète Saint-Denys Garneau. Productrice d'une oeuvre poétique excellente, elle réussi à traduire cette expérience des déserts de l'âme. (411-376)

1917

  • Début de la Révolution Russe.
  • Musique: Raoul Duquette, Léon Kaufman et Blanche Hardy-Laurendeau fondent, à Montréal, le Trio César Franck. (401-234)
    Blanche est la fille d'Edmond Hardy (voir 1874), aussi elle se marie avec Arthur Laurendeau (voir 1908).
  • Musique, 17 avril: À Montréal, concert d'oeuvres canadiennes contemporaines par Arthur Laurendeau et Léo-Paul Morin. Création d'oeuvres de Rodolphe Mathieu. (401-235)
  • Musique, 8 mai: Au Monument National de Montréal, concert-bénéfice pour financer le départ du compositeur Rodolphe Mathieu pour Paris. Au programme, Les noces de Jeannette. Ce concert est organisé par Arthur Laurendeau et précédé d'une conférence de Marcel Dugas. (401-235)
  • Littérature: Naissance de Marcel Trudel. Son orientation vers l'histoire a pris l'aspect d'un engagement total. (411-503) Trudel, c'est une vie entière consacrée à «réécrire» l'histoire de la Nouvelle-France afin de mettre au rancart la vision empirique, patriotique et pieuse présentée comme la seule réalité au cours du XIXe siècle et au début du XXe siècle par les livres et manuels d'histoire de l'époque. (http://www.marceltrudel.ca/ consulté le 25 avril 2011)

1918

  • Musique: À Montréal, la Société nationale d'opéra-comique est fondée par Arthur Laurendeau. À la suite de divergence avec son élève, il dissout cette société et fonde l'Association d'art lyrique, qui ne dure qu'une année. (401-236)

1919

  • Littérature: Naissance, dans le quartier Saint-Sauveur de Québec, de Roger Lemelin. Il passera à la postérité principalement à cause de son roman Les Plouffe. Véritable caricature de moeurs, il jette parfois son dévolu sur des personnalités cléricales en vue. (411-438)
  • .

1920

  • Musique, 24 avril: Rodolphe Mathieu quitte pour Paris. Il sera de retour en novembre 1925. (401-241)
  • Littérature: Naissance de Boris Vian. (410-405)

1927

  • Lindberg traverse l'Atlantique en solo.
  • Sacco et Vanzetti sont exécutés.
  • Musique: À Montréal, fondation de la Société des artistes musiciens par Alexandre-Zénon Laurendeau, Jean-Baptiste Dubois et Alexandre Michiels. Cette société a pour mandat de développer la solidarité entre les musiciens de profession (professeurs, compositeurs et exécutants) et de relever le niveau professionnel des musiciens (401-252)
    Alexandre-Zénon Laurendeau est le fils de Jean-Baptiste, de Louis, de Charles-François, de François, de Louis-Joseph et de Jean Rolandeau. Il est d'abord clarinettiste dans l'Harmonie de Montréal dirigée par Edmond Hardy (voir 1874). Par la suite, il deviendra un des meilleurs hautboïste de l'Amérique. Alexandre-Zénon est le petit-cousin du compositeur Louis-Philippe Laurendeau. Sa soeur ainée, Philomène-Élise Laurendeau mariera le marchand de musique Georges Violetti. (005-00065 et 011, visité le 14 mars 2011)

1929

  • La Bourse s'effondre.
  • France: La France passe pour un ilot de prospérité dans un monde en crise. Elle était protégée par l'archaisme de ses structures économiques, la faible contribution au commerce extérieur et le médiocre développement du capitalisme financier. (200-261)
  • Musique: Fondation de la Canadian Institute of Music par Rodolphe Mathieu. (401-254)

1931

  • Littérature: Naissance de Marcel Dubé. Il deviendra un grand et vigoureux dramaturge qui écrira des textes pour le théâtre et la télévision. (411-495)

1936

  • Musique, septembre: Création du prix Lallemand en composition pour une oeuvre orchestrale, par Jean C. Lallemand. (401-266)
    Jean Clovis Lallemand est né de Frédéric-Albert Surhurier dit Lallemand (Alsacien arrivé au pays en 1870 et devenu riche industriel) et d'Albertina Laurendeau ( soeur du musicien Arthur Laurendeau - voir 1908).(source: 005)
    Industriel, philanthrope, mécène. Bien qu'il n'ait jamais étudié la musique, il s'y intéressa au point d'exercer un mécénat varié pour favoriser la vie musicale de sa ville. Son nom figure dans nombre de programmes, témoignant de l'aide qu'il avait accordée à de jeunes musiciens au moment de leurs études ou de leurs débuts, et comme bienfaiteur de divers organismes musicaux et sociaux.
    (011, visité le 14 mars 2011)

1939

  • France, 3 septembre: La France déclare la guerre à l'Allemagne. (200-270)
  • Musique: Création de l'Office national du film. Norman McLaren et Maurice Blackburn inventent le son d'animation. (401-270)

1940

  • Début de la Deuxième Grande Guerre.
  • France, 17 juin: de Gaulle gagne Londres dans le but d'y poursuivre le combat. (200-283)

1943

  • .

1944

  • France, 6 juin: Les alliés débarquent en Normandie. (200-286)
  • France, 26 août: Le général de Gaulle descend les Champs-Élysées. (200-287)

1945

  • Fin de la Deuxième Grande Guerre.
  • 50 nations approuvent la charte des Nations-Unis.
  • France, novembre: Un gouvernement provisoire, dirigé par de Gaulle, dirige la France. (200-293)

1947

  • France, janvier: IVe République avec Vincent Auriol. (200-427)

1949

  • Musique, 27 avril: Premier concert du ténor Richard Verreau avec l'Orchestre symphonique de Québec, dirigé par Edwin Bélanger. (401-282)

1952

  • Musique, 27 mai: Le ténor Raoul Jobin reçoit, à Paris, la légion d'honneur. (401-286)

1956

  • Musique: Les "Petits Chanteurs du Mont-Royal" sont fondés par Léandre Brault. L'ensemble, dont le répertoire se compose surtout de pièces de la Renaissance et de chants grégorien, compte aujourd'hui (2011) 170 chanteurs. (410-292)

1957

  • .

1958

  • France, décembre: Ve République avec Charles de Gaulle. (200-427)

Copyright © depuis 2005, Jean Laurendeau.
Au nom de mes ancêtres, je vous dis merci de votre visite